AUTEURS PRÉSENTS EN 2016

 

Bernard PivotBernard Pivot

est sans conteste l'une des figures littéraires les plus populaires. Créateur et animateur des célèbres émissions télévisées Apostrophes, Bouillon de culture et Double Je, il est aussi connu pour avoir animé pendant une vingtaine d’années ses fameuses dictées. S'il se consacre toujours à ses chroniques dans le Journal du Dimanche, Bernard Pivot est aujourd'hui le président de la prestigieuse Académie Goncourt. Son dernier ouvrage, Au secours ! Les mots m'ont mangé (Allary, 2015) est une véritable déclaration d'amour à notre langue mettant en scène un romancier qui, malgré le succès, n'arrive pas à se libérer des mots.

 

Michel FieldMichel Field

est aujourd'hui Directeur de l'information sur France Télévisions. Agrégé de philosophie, il a enseigné à l'université et mené une carrière de journaliste et d'animateur d'émissions culturelles à la radio et à la télévision (Au Field de la nuit sur TF1). Après Le Soldeur (Julliard, 2014), Michel Field publie cette année Le vieux Blanc d’Abidjan dans sa prison de Yopougon (Julliard, 2016), récit de sa folle aventure pour faire sortir son père de prison incarcéré en Afrique à l'âge de soixante-dix ans.

 

Jean-Michel RibesJean-Michel Ribes

est dramaturge, metteur en scène et cinéaste. Il dirige depuis 2002 le Théâtre du Rond-Point à Paris et est notamment l'auteur du Théâtre sans animaux (2012, Molière de la meilleure pièce comique et du meilleur auteur). Proche de Jean-Marie Gourio, il a mis en scène ses Nouvelles brèves de comptoir, et en a assuré l'adaptation cinématographique. Avec Mille et un morceaux (L'Iconoclaste, 2016), Jean-Michel Ribes se raconte pour la première fois : une vie de passion, de création, d'engagement, mais aussi de rencontres, de combats, d'amitiés et d'inimitiés. Un récit écrit avec une plume irrésistible qui invite le lecteur à voyager dans une formidable galaxie d'acteurs, d’artistes, de politiques, mais aussi d'amours.

 

Judith PerrignonJudith Perrignon

est entrée au journal Libération comme journaliste politique en 1991, tout en participant aux pages « Portrait ». Après avoir quitté la rédaction en 2001, elle se consacre à l'écriture et a notamment publié C'était mon frère (L'Iconoclaste, 2006) sur Vincent et Théo Van Gogh. Dans Victor Hugo vient de mourir (L'Iconoclaste, 2015), elle revient sur la disparition du grand écrivain et sur ses funérailles d'État dans un Paris bouleversé pour déployer une fable moderne, un texte intime et épique, véritable clin d'œil à toutes les instrumentalisations par le pouvoir des grandes émotions collectives.

 

Charles PépinCharles Pépin

est agrégé de philosophie. Professeur au Lycée d’État de la Légion d’honneur de Saint Denis, il anime aussi « les lundis philo » du MK2 Odéon à Paris. Journaliste et romancier, il a publié en 2015 La joie (Allary). Mais il est aussi l’auteur, avec le dessinateur Jul, des deux tomes de La planète des sages (Dargaud), albums qui proposent une approche originale, humoristique et décalée des grands penseurs, indispensables pour naviguer dans notre époque troublée.

 

Michel DruckerMichel Drucker

est l'une des personnalités préférées des Français, avec un demi-siècle de carrière à la télévision. Après De la lumière à l’oubli (Robert Laffont, 2013), il nous fait partager son agenda dans Une année pas comme les autres (Robert Laffont, 2015), véritable journal de bord étourdissant. Ces pages révèlent 365 jours d'une année mémorable où l'actualité la plus tragique côtoie des instants légers et tendres.

 

Yann QueffélecYann Queffélec

est l'auteur le plus assidu à la Fête du Livre. Parrain de l'événement lors de la 5e édition, le plus savoyard des bretons revient chaque année retrouver ses amis écrivains au village, où il se « sent comme en colo ». L'auteur des Noces Barbares (prix Goncourt 1985) publie cette année L'homme de ma vie (Guérin), ouvrage dans lequel il revient sur son enfance et les relations qui lient – ou délient – un fils avec son père. Un récit sensible pour rendre hommage à la figure paternelle.

 

Maryse WolinskiMaryse Wolinski

rencontre le dessinateur Georges Wolinski lorsqu'elle entre au Journal du Dimanche. Son premier roman, Au Diable Vauvert (Flammarion 1988) rencontre un bel écho dans le public et la presse, alors que Le Maître d'amour (1990) sera adapté par le chorégraphe Jean-Claude Gallotta. Veuve du dessinateur après les attentats contre le journal Charlie Hebdo, « Chérie, je vais à Charlie » (Le Seuil, 2016) est le récit de cette tragique journée du 7 janvier 2015, par lequel Maryse Wolinski cherche à comprendre comment et pourquoi cette scène de guerre a-t-elle pu avoir lieu en France.

 

Colombe PringleColombe Pringle

est franco-britannique, fille de Flora Groult et nièce de l'écrivaine féministe Benoîte Groult. Journaliste, elle a travaillé pour Elle, Vogue, L'Express ou encore Maison Française, et a dirigé le magazine Point de vue pendant dix ans. Dans La vie devant moi (JC Lattès, 2016), son premier ouvrage, elle pose un regard sans tabou, à la soixantaine, sur le temps qui passe et celui qui reste, dans une écriture à la fois intime et pudique.

 

Jean-Marie GourioJean-Marie Gourio

a lancé en 2010 la première édition de la Fête du Livre. Auteur des Brèves de Comptoir (Grand Prix de l'humour noir 1999 et 2000), il reçoit le Grand Prix de l'Académie Française en 2000 pour leur adaptation théâtrale, mises en scène par Jean-Michel Ribes. En 2013, plus de 9000 brèves inédites sont publiées dans Le Grand Café des Brèves de Comptoir (Robert Laffont) et il présente en 2014 les Haïkus de mes comptoirs (Castor Astral) petit livre léger et poétique. Mais Jean-Marie Gourio est aussi l'auteur d'une dizaine de romans (Prix Populiste, Prix Alexandre Vialatte, Prix Bacchus). Son dernier ouvrage, L'arbre qui donna le bois dont on fit Pinocchio (Julliard, 2016 – collection Papillon) est un conte plein de fantaisie et de tendresse dans lequel il revisite avec bonheur Les aventures de Pinocchio, classique de la littérature italienne, pour nous réconcilier avec le rêve, le merveilleux et le monde de l'enfance.

 

Loulou RobertLoulou Robert

a 23 ans. Mannequin entre Paris et New York, elle publie en 2016 son premier roman, Bianca (Julliard). Avec une écriture sincère, sans fioriture et toujours juste, la jeune auteure évoque avec pudeur le mal-être adolescent. Anorexie, séances chez le psy, puissance de l'amour et force des liens familiaux... le roman déploie tous les ingrédients nécessaires pour faire triompher la fureur de la vie. Parce qu'il n'est pas normal de refuser de vivre quand on a 17 ans !

 

Julie de LestrangeJulie de Lestrange

est née en 1981 et vit à Talloires. Si elle écrit surtout pour la télévision, le théâtre ou le milieu du spectacle, elle nous offre désormais un touchant premier roman, Hier encore, c'était l'été (Mazarine, 2016). Dans ce tendre portrait d'une génération – celle que l'on appelle parfois la jeunesse perdue et désillusionnée –, l'amitié et l'amour demeurent plus forts que les peines et constituent le socle d'une bande d'amis pour la vie.

 

Alexandre lacroixAlexandre Lacroix

est rédacteur en chef de Philosophie Magazine, publication qu'il a lancée en avril 2006. Il enseigne par ailleurs l'écriture créative à Sciences Po et dirige une collection d'essais de philosophie, « Les grands mots », aux éditions Autrement. Après avoir publié en 2015 un roman dans lequel il analyse la question du travail, L'homme qui aimait trop travailler (Flammarion), il aborde dans son dernier essai, Ce qui nous relie (Allary, 2016), l'immense sphère – à la fois fascinante mais inquiétante – ouverte par Internet pour comprendre jusqu'où le web est capable de changer notre vie.

 

Marie NimierMarie Nimier

a publié une douzaine de roman chez Gallimard, dont Sirène (Prix de l'Académie française en 1986 et Prix de la Société des Gens de Lettres) et la Reine du silence (Prix Médicis 2004). Marie Nimier écrit aussi des recueils pour la danse et collabore régulièrement avec la metteuse en scène Karelle Prugnaud. Dans La plage (Gallimard, 2016), son dernier roman, l'auteure déploie toute sa puissance d'écriture dans une parenthèse énigmatique dans laquelle une jeune femme sans nom arrive sur une île. Mais cette fois, elle ne sera plus seule.

 

Antoine de MeauxAntoine de Meaux

est écrivain, poète, réalisateur de documentaires et membre du comité éditorial de la revue Nunc. Il nous plonge avec Le Fleuve guillotine (Phébus, 2016) dans la fièvre des mouvements contre-révolutionnaires, souvent méconnus. Alors que la monarchie expire avec la prise des Tuileries le 10 juillet 1792, il décrit un monde qui bascule et raconte la terrible guerre civile qui ravage la France dans un roman historique précis et haletant.

 

Alexandre DuyckAlexandre Duyck

est journaliste et écrivain. Grand reporter au Journal du Dimanche jusqu'en janvier 2015, il collabore aussi à l'émission L'effet Papillon sur Canal +. Dans Chantal Mauduit, elle grimpait sur les nuages (Guérin, 2016), il compose une magnifique biographie de l'alpiniste d’exception qui a marqué le monde de la montagne dans les années 1990. Il a aussi publié en 2016 La république des rumeurs (Flammarion), une enquête passionnante sur les bruits de couloirs et les fausses informations qui ne cessent de circuler depuis le début de la Ve République et qui ont toujours fait partie du pouvoir.

 

Anne GoscinnyAnne Goscinny

est la fille de René Goscinny, auteur et scénariste du Petit Nicolas, d'Astérix, ou encore de Lucky Luke. Si elle veille aujourd'hui sur le patrimoine artistique de son père et préside le prestigieux prix René Goscinny attribué à un scénariste de bande dessinée, elle est aussi romancière. Chez Grasset, elle a notamment publié Le bureau des solitudes, Le voleur de mère, Le père éternel (Prix WIZO 2007) ou encore Le banc des soupirs. Après Le bruit des clés (NiL, 2013), Anne Goscinny évoquera son dernier ouvrage, Le plus doux des sommeils (Grasset, 2016), un roman poétique et personnel dans lequel elle réunit à Noël, une mère et sa fille pour un dernier voyage.

 

Guy BedosGuy Bedos

est né à Alger en 1934. Humoriste, artiste de music-hall, acteur (Un éléphant ça trompe énormément ; Nous irons tous au paradis) et scénariste, il est arrivé à Paris à l'âge de 15 ans avant d'entrer à l'école de la rue Blanche, célèbre pour sa formation théâtrale. Guy Bedos évoque dans Je me souviendrai de tout (Fayard, 2016) son passé et revient sur l'ensemble des personnalités qu'il a rencontrées. Artiste engagé, il n'oublie pas de passer au crible l'actualité avec toute la vivacité d'esprit qui le caractérise et n'épargne ni la droite ni la gauche. Un témoignage passionné d'une vie intense où l'humour fut primordial.

 

Guillaume MussoGuillaume Musso

est à 41 ans le romancier français le plus lu dans le monde et l'écrivain préféré des Français. Traduits dans 40 langues, ses romans se sont vendus à plus de 25 millions d'exemplaires en France et à l'étranger. Avec La fille de Brooklyn, son treizième roman chez XO éditions (2016), Guillaume Musso revient avec un thriller intense et captivant où tout commence par une simple dispute conjugale : un fiancé insiste pour tout connaître du passé de la femme qu'il aime et leur vie bascule.

 

Didier van Cauwelaert Didier van Cauwelaert

est né à Nice le 29 juillet 1960. S'il s'essaie très jeune à l'écriture, il doit malheureusement essuyer nombre de refus de la part d'éditeurs. Aussi se consacre-t-il d'abord au théâtre en mettant en scène Beckett, Anouilh ou Ionesco. Enfin publié en 1982 avec Vingt ans et des poussières (prix Del Duca 1982), ses romans toucheront désormais un public de plus en plus large et sont aujourd'hui traduits en plus de 20 langues. Prix Roger Nimier en 1984 pour Poisson d'amour, il reçoit le Prix Goncourt en 1994 avec Un aller simple. Auteur prolixe, son succès populaire se prolonge avec Jules (Albin Michel, 2015). Son dernier roman, On dirait nous (Albin Michel, mai 2016), évoque avec sensibilité un couple au bord de la rupture, jusqu'au jour où surgissent leurs merveilleux voisins.

 

Isabelle AlonsoIsabelle Alonso

est la fille de républicains espagnols réfugiés en France. Romancière, essayiste, et féministe engagée, elle a fondé l'association « Les chiennes de Gardes » avec Florence Montreynaud. Chroniqueuse radio dans les Grosses têtes sur RTL, et dans On va s'gêner sur Europe 1, elle a aussi fait partie de l'équipe de Laurent Ruquier de l’émission On a tout essayé sur France 2. Son dernier roman, Je mourrai une autre fois (Héloïse d'Ormesson, 2016), déploie un récit tendre et émouvant en pleine guerre civile espagnole.

 

Emmanuel GrandEmmanuel Grand

est né en 1966. Son premier polar, Terminus Belz (Liana Lévi, 2014) a conquis le public et a remporté les prix Polar Lens et Tenebris. Les salauds devront payer (Liana Lévi, 2016), est son deuxième ouvrage. Entre roman social et thriller haletant, il raconte une sombre histoire de vengeance dans une petite ville du nord rongée par le chômage.

 

Camille de PerettiCamille de Peretti

est née en 1980 à Paris. Diplômée de l'ESSEC, elle suit ensuite une formation au célèbre Cours Florent. Elle a notamment publié Thornytorinx (Belfond, prix du Premier roman de Chambéry, 2005) et La Casati (Stock, 2011), roman qui revient sur le parcours de la plus grande héritière italienne. Son dernier ouvrage, Blonde à forte poitrine (Kéro, 2015), évoque le parcours spectaculaire d'une jeune américaine de 17 ans qui trouve refuge avec son bébé dans un club de strip-tease avant de connaître une ascension fulgurante.

 

Maureen DorMaureen Dor

est actrice, chanteuse et chroniqueuse à la télévision (Nulle part ailleurs sur Canal+ ; On a tout essayé sur France 2) ou à la radio (On va s'gêner sur Europe 1). Elle a notamment tenu le rôle principal de la comédie musicale Le magicien d'Oz et prêté sa voix à l'un des personnages de L'âge de glace. Ayant créé en 2011 les éditions Clochette, une maison consacrée à la jeunesse, elle a publié à ce jour une trentaine d'ouvrages pour les plus jeunes et participera à la Fête du Livre à une rencontre spéciale pour les enfants !